COVID-19 – Point sur les mesures d’aides aux entreprises

Suite aux déclarations de notre Président hier sur le Covid-19 et les mesures prises, nombre d’entre vous serez impactés soit sur l’activité soit par l’absence de salariés devant garder leurs enfants. 

Aussi, voici les mesures d’aides aux entreprises qui sont mises en place actuellement face au Covid-19 pour maintenir l’économie :

1- Chômage partiel en cas d’activité au ralenti

Les salariés peuvent être mis en activité partielle. Les demandes seront traitées plus rapidement et le plafond de prise en charge est supprimé : 100% du salaire du salarié sera remboursé à l’entreprise.

  • Si le cabinet s’occupe de vos bulletins, nous remplissons la demande auprès de l’organisme.

2- Arrêt maladie lié au COVID 19 pour garder ses enfants

Les salariés qui doivent rester avec leurs enfants doivent transmettre à leur employeur une attestation de garde d’enfant covid-19 (et non un arrêt de travail).  Vous pouvez télécharger le modèle d’attestation à utiliser ici.

Dans ce cas, la prise en charge par la sécurité sociale sera de 100%, aucun maintien de salaire par l’employeur.

  • Si votre cabinet comptable s’occupe de vos bulletins, transmettez-lui la copie de l’attestation pour qu’il effectue l’attestation de salaire en conséquence
  • Pour les points 1 et 2, les mandataires sociaux qui ont un bulletin de salaire peuvent également être concernés par la mesure.

3- Charges sociales pour pallier le manque de trésorerie

Pour le moment, le gouvernement a décidé de permettre aux entreprises de décaler leurs charges sociales (parts salariales incluses) et fiscales de mars : il s’agit des cotisations sur salaires de février mais également de la TVA et de l’acompte IS du 15/03.

  • Informez votre cabinet comptable au plus tôt (échéances du 15 !) de votre souhait de bénéficier de cette mesure
  • Des messages d’informations devront parvenir aux organismes pour les prévenir de votre souhait de décalage (par vous ou votre expert-comptable).

4- Les banques

Le gouvernement a demandé aux banques de jouer le jeu.

  • Pour ceux qui ont des emprunts, n’hésitez pas à demander le report d’échéances.
  • Pour les autres, négociez des facilités de trésorerie pour vous permettre de souffler.

Nous vous souhaitons bon courage pour cette période perturbée.